Aller au contenu principal
Soutenir le Pastoralisme et l'Agriculture
durant les Crises Récurrentes et Prolongées
News

Le programme phare du FCDO reçoit une subvention du CRDI pour autonomiser les femmes dans des environnements fragiles de l'Afrique

Un nouveau projet de recherche SPARC travaille avec des chercheurs(euses), des femmes et des filles du Sahel pour faire progresser l'égalité des genres dans les systèmes alimentaires fragiles.

Éditeur SPARC
Par SPARC

Le programme Soutenir le pastoralisme et l'agriculture durant les crises récurrentes et prolongées (SPARC), financé par UK Aid par le biais du Foreign, Commonwealth and Development Office (FCDO) du Royaume-Uni, mis en œuvre par Cowater International et exécuté conjointement avec Overseas Development Institute (ODI), International Livestock Research Institute (ILRI) et Mercy Corps, a reçu du Centre de recherches pour le développement international (CRDI) un financement d'environ 1,97 million $ CA pour faire progresser l'égalité des genres dans les systèmes alimentaires fragiles.

Le projet Faire progresser l’égalité des genres dans les systèmes alimentaires fragiles au Sahel fait partie du programme Soutenir le pastoralisme et l'agriculture durant les crises récurrentes et prolongées (SPARC) et soutiendra des chercheurs de la région dans leur travail avec des communautés pastorales et agropastorales pour créer des moyens de subsistance plus résilients et équitables. Le financement supplémentaire accordé à SPARC par le CRDI vise trois objectifs principaux :

  • Identifier les obstacles et les opportunités liés à la création de moyens de subsistance plus sensibles au genre et plus socialement inclusifs et de systèmes alimentaires résilients au climat dans le Sahel africain;

  • Renforcer la capacité des chercheurs locaux à intégrer efficacement les concepts d'égalité des genres et d'inclusion sociale dans la recherche sur le pastoralisme et l'agropastoralisme;

  • Faciliter les occasions d'apprentissage, de communication, d'engagement et d'application de la recherche en faisant participer des équipes de recherche encadrées aux activités courantes soutenues par le programme SPARC.

« Les communautés pastorales de la région du Sahel sont parmi les plus vulnérables aux changements climatiques, aux conflits et à la fragilité. Les femmes et les filles de ces communautés subissent le double fardeau de l'inégalité de leurs droits et d’obstacles sociaux et économiques injustes par rapport aux hommes. Nous sommes ravis de nous associer au CRDI pour faire progresser les connaissances qui permettront aux femmes de s'autonomiser et créeront des moyens de subsistance plus résilients et plus prospères », a déclaré David Baron, président-directeur général de Cowater International.

La subvention du CRDI soutiendra les activités courantes du programme SPARC, financé par le Royaume-Uni. SPARC est un programme de recherche visant à trouver des solutions aux défis posés par les conflits, la fragilité, la pauvreté et la vulnérabilité climatique pour la population du Sahel. SPARC facilite la recherche et l'engagement à travers le pays, renforçant ainsi, au niveau local, la capacité à appliquer les connaissances sous forme d’actions politiques efficaces. Les interventions de SPARC font appel à plusieurs acteurs du développement mondial et régional, et sont conçues pour accueillir du nouveau financement de donateurs et de nouveaux partenariats afin de relever les défis croisés de l'agriculture et des moyens de subsistance durables, de l'égalité des genres et des changements climatiques.   

« Le CRDI est heureux de se joindre au FCDO pour soutenir SPARC dans le cadre de nos programmes portant sur les systèmes alimentaires résilients au climat. Comme nous cherchons à relever les principaux défis posés au développement par les inégalités et les changements climatiques, c’est une bonne idée de travailler avec Cowater International et les partenaires du consortium pour avancer vers les objectifs de SPARC. Selon nous, ce projet est une occasion opportune de permettre à des chercheurs basés dans la région, qui travaillent de près avec les communautés pastorales et les intervenants, d’identifier les principaux obstacles et les occasions de faire progresser l'autonomisation des femmes et l'égalité des genres dans les zones du Sahel qui subissent les défis croisés des conflits, de la fragilité et des changements climatiques », a déclaré Jean Lebel, président du CRDI.

« L'autonomisation économique et sociale des femmes et des filles est une priorité fondamentale du FCDO. Tout en renforçant la résilience des communautés les plus vulnérables du monde, les mesures climatiques doivent tenir compte des priorités des femmes et des filles et faire progresser l'égalité des genres. Nous sommes ravis de notre collaboration avec le CRDI dans le cadre du programme SPARC, qui vise à produire des preuves rigoureuses portant sur la façon d'y parvenir. Cette importante recherche effectuée au Sahel et menée par des experts régionaux nous permettra d'améliorer notre connaissance de la dynamique complexe des moyens de subsistance pastoraux et de nous assurer que les voix et les besoins des femmes et des filles influencent les mesures relatives aux changements climatiques dans les États fragiles et touchés par les conflits », a souligné la professeure Charlotte Watts, conseillère scientifique en chef du FCDO.

 

Voir les commentaires, et participer à la discussion 0 commentaires

Pour laisser un commentaire connectez-vous ou inscrivez-vous