Aller au contenu principal
Soutenir le Pastoralisme et l'Agriculture
durant les Crises Récurrentes et Prolongées
Publications

Investir pour des services climatiques durables : Aperçu de l'expérience africaine

Un nouveau rapport et une nouvelle note d'information fournissent une feuille de route pour investir dans des capacités durables.

Éditeur Overseas Development Institute

Une adaptation efficace au changement climatique dépend de services d'information météorologique et climatique solides et durables. Un nouveau rapport et une nouvelle note d'information fournissent une feuille de route pour investir dans des capacités durables, sur la base des expériences de projets africains.

Les pays africains devraient être durement touchés par le changement climatique, et des températures extrêmes imprévisibles ont d’ores et déjà un impact considérable sur les vies des individus sur le continent.

Le bon fonctionnement des services d'information météorologique et climatique peut sauver des vies et moyens de subsistance. Pour que les communiés africaines et entreprises puissent s’adapter plus efficacement aux inévitables impacts du changement climatique, ces services (‘services climatiques’ en abrégé) doivent être renforcés de manière aussi complète que possible – disent les chercheurs.

Le rapport (en Anglais) de l’ODI ‘Investir pour des services climatiques durables : Aperçu de l’expérience africaine’ s’intéresse au soutien apporté pour renforcer les des services d'information météorologique et climatique dans plusieurs pays africain de 2016 à 2021. Les auteurs ont largement consulté les experts ayant mené 15 projets à travers l’Afrique dans le cadre du programme WISER.

Ils ont constaté que les bailleurs de fonds ont largement soutenu les efforts de renforcement des capacités en finançant des améliorations à court terme. Toutefois, lorsque les gouvernements des pays sollicitent une telle aide, les bailleurs de fonds doivent s'engager à long terme à remettre les services climatiques à niveau, afin de tenir leur promesse de soutenir l'adaptation et la résilience.

Le rapport de l'ODI a examiné des projets consacrés au renforcement des capacités des services d'informations météorologiques et climatiques. Les pays où les projets ont été mis en œuvre sont le Rwanda, la Tanzanie, le Kenya, l'Ouganda, l'Éthiopie, la Somalie et le Sud-Soudan, ainsi que régionalement en Afrique de l'Est et de l'Ouest. Les projets visaient notamment à renforcer les réseaux d'observation météorologique et la compréhension des tendances climatiques passées et prévues, ainsi qu'à fournir des informations météorologiques et climatiques à ceux qui en ont besoin pour leurs moyens de subsistance quotidiens et leurs décisions commerciales.

Le rapport a constaté que les améliorations à court terme peuvent être facilement érodées si les investissements ne sont pas soutenus par des plans à long terme visant à travailler avec les institutions africaines pour maintenir les services climatiques opérationnels et les connaissances locales à jour après la fin des projets. Les recommandations du rapport incluent la consolidation des réseaux professionnels sur le terrain et la production de modèles commerciaux durables qui soient en phase avec les priorités nationales de développement.

Lire le rapport entier et la note d’information (en Anglais) ici : Investir pour des services climatiques durables : Aperçu de l’expérience africaine

 

 

Voir les commentaires, et participer à la discussion 0 commentaires

Pour laisser un commentaire connectez-vous ou inscrivez-vous