Aller au contenu principal
Soutenir le Pastoralisme et l'Agriculture
durant les Crises Récurrentes et Prolongées
Publications

Une revue de la tenure et de la gouvernance des terres pastorales en Afrique de L’est et de L’ouest

Ce rapport examine comment les pressions et la compétition accrue pour les ressources naturelles et les terres pastorales en Afrique - Est et Ouest – affectent la gouvernance et la tenure pastorale.

Éditeur SPARC

 

Le pastoralisme est un système complexe d'utilisation des terres et de moyens de subsistance qui convertit des ressources naturelles souvent de mauvaise qualité, réparties de façon inégale sur un vaste paysage ou un parcours, en nourriture et autres produits d'élevage.

Ce document vise à explorer :

  • Comment les systèmes de gouvernance et de tenure des pasteurs en Afrique de l'Est et de l'Ouest luttent pour faire face aux pressions nouvelles et/ou intensifiées sur les terres pastorales et les ressources naturelles et ;
  • Pourquoi l'insécurité foncière continue de prévaloir.

Ces nouvelles pressions, qui se traduisent par la perte de ressources pastorales et la fragmentation des terres de parcours, ne sont pas seulement problématiques en termes de quantité de terres perdues, mais aussi parce que les terres converties sont souvent constituées de zones de pâturage clé proches de sources d'eau fiables.

Cela conduit à un cycle de réduction de l'accès aux ressources, de dégradation des ressources encore accessibles, d'affaiblissement des systèmes de production pastorale et de vulnérabilité accrue aux chocs ou aux risques tels que les sécheresses. Plus la compétition pour l'utilisation des terres s'intensifie, plus le risque que cette compétition devienne violente augmente.

Bien que les causes de ces tendances soient très complexes, la sécurité foncière ou l'insécurité foncière permanente dans les terres pastorales, a été identifiée comme un facteur d'influence clé. Il s'agit donc d'une considération importante pour SPARC et d'autres interventions de recherche et de développement dans les zones pastorales.

Le rapport constate que les pasteurs prennent de plus en plus de mesures stratégiques pour sécuriser les terres et les ressources en développant des types de tenure nouveaux et hybrides. Les diverses adaptations et interventions des pasteurs soulignent la nécessité d'aller au-delà des titres de propriété communautaires simplistes. Le renforcement de la capacité des pasteurs à élaborer des stratégies et à innover face à l'insécurité de la tenure des terres et des ressources est un domaine d'intervention prioritaire, alors que dans le même temps, des programmes de formalisation sont développés.

Voir les commentaires, et participer à la discussion 0 commentaires

Pour laisser un commentaire connectez-vous ou inscrivez-vous