Aller au contenu principal
Soutenir le Pastoralisme et l'Agriculture
durant les Crises Récurrentes et Prolongées

À propos

Changement climatique, conflits armés, fragilité environnementale et faible gouvernance – et l’impact de ces derniers sur les moyens d’existence dépendant des ressources naturelles, sont parmi les facteurs principaux de crises et de pauvreté pour les communautés vivant dans les pays les plus vulnérables et affectés par les conflits.

Soutenir le Pastoralisme et l'Agriculture durant les Crises Récurrentes et Prolongées (SPARC), a pour objectif de rassembler des données afin de combler les lacunes en matière d’information et de connaissances et renforcer la résilience de millions d’éleveurs, d’agro-pastoralistes et de fermiers dans ces communautés d’Afrique sub-saharienne et du Moyen-Orient.

Nous nous efforçons de créer un impact en utilisant la recherche pour accumuler des informations et des données afin de développer la connaissance pour  améliorer la manière dont le Foreign, Commonweahlth and Development Office du Royaume Uni (FCDO), les bailleurs de fonds, les organisations non-gouvernementales, les gouvernements locaux et nationaux et la société civile peuvent aider ces communautés, dans le contexte du changement climatique.

 

 

Notre vision

Avec une équipe de plus de 100 experts spécialisés dans les domaines de l’agriculture, du changement climatique, de l’économie, des moyens de subsistance, des genres et de l’inclusion sociale, des conflits et de la consolidation de la paix, et des activités opérationnelles, y compris la gestion de la recherche, l’acquisition d’information, la transmission du savoir et les communication, nous nous engageons à :

  • Générer et partager les nouvelles recherches afin de répondre au manque de données existantes ;

  • Synthétiser, présenter et disséminer les connaissances existantes;

  • Développer et soutenir l’innovation et la technologie au sein du FCDO et des programmes partenaires répondant aux politiques publiques émergeantes et aux agendas des programmes ;

  • Susciter des débats et des discussions afin de développer des solutions pour répondre aux défis ;

  • Apporter une expertise aux antennes du FCDO dans les pays dans la conception des programmes, leur mise en œuvre et leur évaluation ;

  • Développer et partager les données, les connaissances et les idées en communicant la recherche de manière ciblée et par le biais d’activités de réplication ;

  • Veiller à ce que les preneurs de décision et les décideurs politiques et autres puissent accéder et bénéficier des connaissances et des données que nous générons.

SPARC est un programme de recherche sur six ans comprenant diverses organisations membres avec une multitude de compétences. Le consortium est dirigé par le gestionnaire de fonds Cowater, en partenariat avec l’Overseas Development Insitute, l’International Livestock Research Institute et Mercy Corps. Le programme est financé par le Foreign, Commonwealth and Development Office du Royaume Uni (FCDO).

 

Ressources naturelles et écologies

Les écologies et ressources naturelles – telles que la terre, l’eau, le bétail, la faune et flore – varient grandement selon les terres arides d’Afrique et du Proche Orient. Ces zones sont affectées par la variabilité du climat et l’inégale distribution des ressources d’eau. Elles sont cependant également prometteuses, les communautés pastorales des zones arides se diversifiant de plus en plus pour trouver d'autres moyens de gagner leur vie et participant à la conservation communautaire des ressources naturelles.

Nous comblerons les lacunes en matière de gestion des ressources naturelles dans les régions arides afin d'améliorer la programmation et l'élaboration des politiques pour renforcer la résilience des communautés pastorales et agro-pastorales dans ces régions.

Peuples et sociétés

Les écosystèmes des terres de parcours contribuent à maintenir la biodiversité et soutiennent les moyens de subsistance des éleveurs et des agriculteurs. L'agro-pastoralisme est un mode de vie sûr et durable pour les communautés rurales : il favorise la mobilité, la production alimentaire et la gestion collective des ressources. Le pastoralisme est souvent la seule source de revenus dans les régions arides et semi-arides les plus pauvres du monde. Pourtant, les communautés pastorales et agropastorales restent marginalisées et leurs moyens de subsistance sont de plus en plus menacés par le changement climatique, les conflits, la dégradation de l'environnement, l'évolution des marchés mondiaux, l'accroissement de la population et la concurrence croissante pour les ressources naturelles, ce qui compromet leur résilience.

Nous fournirons de nouvelles connaissances sur les dynamiques agro-pastorale des États fragiles et affectés par les conflits, notamment des analyses des impacts que les chocs et menaces ont sur différents groupes tels que les femmes, les jeunes, les personnes âgées et personnes handicapées.

Économies, marchés, et moyens d’existence

La production et le commerce du bétail sont la base des moyens de subsistance de nombreuses personnes et économies des zones arides. Les communautés pastorales de ces régions se sont adaptées aux différences de précipitations et aux changements de climat annuels en déplaçant leurs troupeaux et cheptels. Elles ont également adopté d'autres moyens de gagner leur vie – notamment l'agriculture, le commerce du bétail et des biens de consommation, le travail dans les services publics et la migration vers les villes d'où elles envoient des fonds à leur foyer.

Toutefois, ces moyens de subsistance sont menacés par d’autres risques climatiques et environnementaux à court et long terme, tels que les parasites, les maladies, les conflits et le changement climatique. Nous tirerons et partagerons les principales leçons de notre analyse concernant la manière dont les communautés et les activités économiques des zones arides génèrent et distribuent leurs revenus, s'adaptent aux risques, ainsi que de la manière dont les politiques publiques et les investissements dans ces régions affectent les économies et les communautés locales.

 

Politiques et gouvernance

Nous nous concentrerons sur les aspects mondiaux, régionaux et nationaux de la gouvernance et de l'environnement économique et politique pour le SPARC et pour les recherches menées dans d'autres domaines thématiques du SPARC.  Notre objectif est de réaliser une analyse politique qui prenne en compte les contextes dans lesquels les politiques sont élaborées et mises en œuvre - y compris les incitations qui animent les décideurs politiques et les autres parties prenantes clés.

Notre travail consistera à analyser les migrations, le commerce, le climat et la sécurité humaine, ainsi qu'à étudier l'impact de la gouvernance des ressources naturelles sur le développement économique et la sécurité, et la manière dont la géopolitique mondiale et les cadres internationaux affectent les crises et les conflits régionaux.

 

 

Pastoralisme et crises

Les communautés des zones arides sont souvent considérées comme des lieux de crises humanitaires nécessitant une aide. Les récents débats sur l'investissement dans la résilience des terres arides suivent toujours les modèles humanitaires de programmes d'aide standardisés pour les communautés vulnérables. Nous savons très peu de choses sur l'efficacité des différents investissements pour soutenir les populations des zones arides qui sont confrontées à des chocs et à des crises.

SPARC vise à créer, évaluer, synthétiser et partager les connaissances existantes et nouvelles afin de mieux comprendre comment les investissements affectent les conflits, comment les différentes institutions de gestion des terres peuvent aider à gérer les conflits et à protéger les intérêts des diverses communautés - y compris les pastorales ; et comment les gouvernements et les institutions peuvent soutenir les marchés pour qu'ils fonctionnent pendant les crises et lors de la relance.

Égalité des genres et inclusion sociale

A SPARC, nous pensons que l’intégration de l’égalité des genres et l’inclusion sociale (EGIS) dans la recherche sur l’agro-pastoralisme doit rendre visible non seulement la nature des différences sociales, mais aussi le fonctionnement des structures et des processus d’intersectionalité qui engendrent ces inégalités. Ces connaissances doivent ensuite être communiquées de manière effective afin que la politique publique et la programmation du développement puissent répondre activement à ces causes profondes et instaurer l’égalité des chances pour une participation inclusive qui bénéficient aux femmes, aux hommes, aux filles et aux garçons quels que soient leurs aptitudes.

Dans nos activités opérationnelles, nous nous centrerons sur le genre, la jeunesse et le handicap comme trois éléments essentiels et insuffisamment pris en compte, tout en reconnaissant qu’ils ne sont pas les seuls sujets de préoccupation.

 

 

Notre équipe

L’équipe de SPARC comprend plus de 100 experts spécialisés dans l’agriculture, le climat, l’économie, les conflits, le genre et l’exclusion sociale, les achats de prestations et les communications.